Observatoire des rapaces de Bierge.

Observation Oiseaux dans la Sierra de Guara

  Dans le parc naturel de la Sierra de Guara, il est possible d’admirer des contrastes étonnants, depuis les plus hauts sommets du Tozal de Guara jusqu’aux gouffres les plus profonds de la sierra, en passant par ses canyons et ses gorges.

Le parc naturel de la Sierra et des Cañones de Guara est une chaîne de montagnes pleine de contrastes, dont les mystères restent à découvrir dans certains de ses lieux longtemps inhabités.

L’orographie du terrain, karstique dans ces endroits, est idéale pour le canyoning. La particularité de Guara est qu’elle possède des endroits exceptionnels pour l’escalade, la randonnée, etc. Le Barranco (ravin) du Mascún est le plus représentatif.

Dans les contrastes, on trouve aussi des blocs de conglomérat comme le monolithe de l’œuf de Morrano, ou le monolithe de San Cosme avec toutes les formations de Vadiello.

Nous trouverons également des zones fossilifères qui témoignent du passage du temps et de l’érosion hydrique à Sevil, et à Abiego où nous pourrons visiter les empreintes fossilisées.

Quant au monde végétal, Guara possède un grand nombre d’arbres uniques : du chêne vert de Lecina à la forêt d’oliviers de Buera, en passant par l’if des saints ou le chêne rouvre de Las Almunias.

Une activité enrichissante à travers laquelle nous pouvons connaître les habitudes des oiseaux.

Sur les parois du canyon de Mascún, il est possible de trouver une flore rupestre autochtone telle que Petrocoptis guarensis. La plus grande richesse du monde animal sauvage de Guara se trouve dans ses oiseaux, en particulier les oiseaux de proie et les charognards. Le Parc Naturel de Guara est une Zone de Protection Spéciale pour les oiseaux (ZEPA correspond à cette appellation en espagnol) et l’un des rares bastions en Europe où l’on peut observer le gypaète barbu, accompagné de vautours percnoptères, d’aigles et d’une bonne colonie de vautours fauves. En plus des rapaces et des oiseaux nichant dans les rochers, comme la sittelle, qui sont les vedettes de la Sierra, il existe différents écosystèmes dans lesquels on peut trouver divers types d’oiseaux.

L’un des oiseaux dominants de l’écosystème rocheux de Guara est le gypaète barbu, qui est également l’un des rapaces européens les plus rares. Le parc de Guara protège 10 couples, l’une des plus fortes densités connues.

Le parc possède aussi une grande colonie de vautours fauves.

La liste des oiseaux nécrophages est complétée par le Vautour percnoptère, qui apparaît en couple dans les premières semaines de mars.

La route 5 permet de consulter les routes migratoires qui traversent le Parc Naturel de Guara.

Observation Oiseaux dans la Sierra de Guara Abubilla
Observation Oiseaux dans la Sierra de Guara Alimoche

Tous ces oiseaux sont nourris par l’homme dans différents centres de nourrissage de la Sierra: celui de Bierge (situé à environ 500 mètres de l’hôtel Hostería de Guara); celui de Santa Cilia de Panzano, où sont organisées des activités particulièrement intéressantes pour les familles; et celui d’Alquézar, ainsi que dans des zones situées dans différentes parties de la Sierra et des Pyrénées.

Notre Moment Guara Birding est idéal pour découvrir le monde des oiseaux, notamment en famille, car il vous permet de les approcher en compagnie de Manuel, membre de l’association Fondo Amigos del Buitre, grand connaisseur et ami des vautours et des oiseaux en général.

Le parc abrite de nombreux milans noirs et rouges et plusieurs espèces de corvidés (corbeaux, craves à bec rouge, etc.). Le faucon pèlerin, ultra-rapide, partage les falaises avec le faucon crécerelle.

L’aigle royal se reproduit sur les corniches et les parois rocheuses, tout comme le hibou grand-duc, le martinet des Alpes et l’hirondelle de rochers.

Il faut souligner également la présence du tichodrome échelette et de l’accenteur alpin, des oiseaux alpins habitués des rochers et dont la valeur est importante pour les observateurs de la nature.

Nous vous suggérons différents sentiers favorables à l’observation de ces espèces

Écosystème fluvial

Les berges sont fréquentées par des hérons cendrés, des martins-pêcheurs et des cincles plogeurs, indicateurs de rivières propres et non polluées.

Certaines de ces espèces peuvent être observées sur les rives de la rivière Vero, à Castillazuelo.

Écosystème steppique

Dans la région de Somontano, qui est dominée par un paysage d’horizons ouverts, il existe d’importants écosystèmes de steppe. On peut par exemple y observer l’œdicnème criard, le ganga cata, le ganga unibande ou l’outarde canepetière.

Le hibou niche dans les plateaux terreux des rivières telles que l’Alcanadre et s’alimente grâce aux proies abondantes de l’environnement.

Le busard cendré niche entre les champs de céréales et le faucon crécerellette trouve refuge entre les creux des toits et les murs des bâtiments agricoles.

La Sierra de Guara et la zone appelée Reino de los Mallos sont devenues de véritables paradis pour l’observation des rapaces rupicoles: percnoptères d’Égypte, vautours fauves, aigles, gypaète barbu mentionné plus haut ou élanion blanc.

Les oiseaux nocturnes sont toujours bien accompagnés par la présence de chauves-souris qui sont parmi nous par beau temps.

Découvrez la nature de la Sierra de Guara!

Avez-vous besoin de plus d'informations sur cette activité?